Les Lois de la Vie décodées

Adn helices 1 300x228
La Kinésiologie d’Evolution investigue les causes d’un mal-être ou d’une maladie, et dispose pour cela d’un répertoire de lois ou règles propres à bon nombre de dysfonctionnements.

Elle se distingue des analyses psycho-symboliques ou du décodage biologique par une causalité le plus souvent karmique (= transgression à des lois ‘divines’).

Existe une fréquence pathologique spécifique pour toute maladie, physique ou psy (la KE en a recensées environ 250), et le kinésiologue pourra la décodera au-travers de modèles spécifiques de transgressions à la Loi du Karma.
 

Quelques exemples de décryptage façon KE :

- La Polyarthrite rhumatoïde est une fréquence 36 qui signe toujours le karma sur une personne qui se révèle être un Rayon parental, c-à-d une sorte de créateur de l’identité céleste du sujet

Alors que la Spondylarthrite ankylosante en Fréquence 34 exprime le karma sur un Rayon Filial du sujet, un être qu’il a lui-même créé en vie antérieure.

- La maladie de Lyme nous indique le sujet en prédation d’un tiers, alors que lui-même est sous emprise et plus ou moins au service d’un autre prédateur.

- L’Endométriose révèle une fausse couche ou avortement d’un sujet avec un être qui se révèle être son Double négatif (parfois seulement apparent).

- La Candidose souligne le karma sur un créateur d’une base ADN, une sorte « d’Esprit Directeur » dont il est la projection. Il y aura en même temps faiblesse sur l’Etincelle de Vie, sur l’assimilation des vitamines, sur les microbiotes, sur le cerveau du coeur etc.

- La Colibacillose dénote le même type de karma, mais par rapport à un autre « Esprit Directeur » (base T plutôt que C), affectant aussi l’Etincelle de conscience (le taux vibratoire), les neurotransmetteurs et le cerveau de tête.

- La maladie d’Hashimoto nous indique une difficulté à métaboliser l’Iode, alors que le Basedow réfère à la non-utilisation de ce minéral.  Les 2 en relation karmique avec un des enfants du consultant.

- Le Diabète 2 dit gras défini comme résistance cellulaire à l'insuline, révèle très souvent une résistance à l'autorité et peut se doubler d'un Oedipe, comme présenté dans l'exemple 6.

- Alzheimer et le karma sur la Force de Vie, en Fréquence 6, la sérotonine trinque, présence d’aluminium au cerveau.

- Parkinson et le karma sur l’Energie ancestrale, la dopamine trinque, présence de Béryllium au cerveau, une Fq8..

Tout est affaire de lois !
 

Le kinésiologue d’évolution se doit de tester les 2 bras d’un consultant : le bras gauche donne l’information cellulaire alors que le bras droit indique la version atomique.

Un problème de santé peut originer d’un déséquilibre dans la biologie physique, cellulaire, comme il peut résulter d’un désordre en biologie atomique, le plus souvent lié aux corps subtils (et invisible aux analyses médicales).   Savoir faire le distinguo est des plus importants.
 

Le Décodage des Organes fournit lui aussi de précieuses indications : 

comme le Chiasma Optique (traduit le pti vélo qui pédale et empêche de dormir),
les Reins g et d (respectivement porteurs de l’Energie Ancestrale et de la Force de Vie
(taux vib),
le Thalamus (cerveau des Microbiotes),
le Glutathion (qui influe par exemple sur la résistance au stress et antidote les ondes négatives),
le Mésentère (capacité à brûler ses calories),
le Gyrus cingulaire (et l’estime de soi),
ou le Locus Niger (producteur de la Dopamine + catalyseur des bioflavonoïdes qui gèrent la loi du karma)..