Plans mémoriels, structures cristallines & dimensions

 

L’on parle habituellement de mémoire ‘cellulaire’, mais bien d’autres structures sont susceptibles de détenir des enregistrements d’un passé encore présent : les atomes-germes des corps subtils (mémoire de l’aspect vital/sexuel, émotionnel ou mental selon le corps), beaucoup d’autres types d’atomes-germes (celui des Moi dimensionnels par exemple, quand l’un d’eux est encore fixé sur telle vie antérieure), le liquide intra-sensoriel, les métaux lourds, les micro-organismes (et oui, ils peuvent véhiculer quantité d'informations dans leur ADN), et puis l’ensemble des structures cristallines..

La transcription des multiples Canalisations reçues des Maîtres Ascensionnés nous a permis d’asseoir une architecture cristalline de l’être, une véritable anatomie de lumière, précieuse pour l’explication comme pour la résolution.  Comprendre le mouvement de l’énergie-lumière et en localiser les blocages permet d’intervenir de manière précise et efficace sur l’être humain vibratoire.

Au-delà du système des chakras ou des méridiens, nous concevons les notions de Canal de Lumière (subdivisé en 12), de Fleurs de vie, de Cellules Primordiales, de fluides atomiques ou cristallins, de Particules subatomiques, d’Etincelles ou de Noyaux cristallins de Cœurs, et je vous épargne le vocabulaire très science-fiction des vortex et autres hologrammes*..
Je vais citer aussi l'architecture extraordinaire de l'Arbre de Vie, avec ses 10 Séphiroths, en correspondance avec les Codes métatroniques (Etoiles de Marie), source de biens des compréhensions dans le processus d'involution et d'évolution de la Lumière.

En présence d'une mémoire traumatisante, exit les EMDR et autres techniques de visualisation ou de positivation.  Il nous suffit de déprogrammer le Noeud Vibratoire du vécu, les Micro-Enzymes des protagonistes et les micro-organismes fixant les Formes-Pensées..  et la Charge émotionnelle/mentale/physique négative (soigneusement pré-évaluée) est fondue comme neige au soleil, et ceci en une dizaine de minutes !

Il est intéressant de savoir que ces bases mémorielles peuvent être falsifiées, échangées, qu'il a été possible en des temps plus anciens de se défausser de mémoires génantes sur quelqu'un d'autre, et donc aussi de se retrouver avec des mémoires coupables -et karmas consécutifs- ne nous appartenant pas !

Nous verrons aussi comment notre histoire karmique vient s'inscrire dans des structures précises auxquelles nous avons aujourd'hui accès, afin de libérer l'être humain du cycle des réincarnations, de la dualité et de l'ombre qui l'a accompagné durant la première phase du Grand Plan.
C'est dans sa génèse que ce karma terrestre sera le plus fructueux à travailler, soit depuis la 1ère vie terrestre (Lémurie généralement, en 6è dimension) où les archétypes de tous nos personnages actuels se sont constitués.
Saviez-vous qu'entre 2 vies terrestres, nous voyageons sur des fréquences de 7ème dimension ?  Que par exemple un suicide terrestre nous "envoie" après la mort sur la fréquence Nibiru comme un meurtre sur celle de Maldek ?
Et nous aurons éventuellement l'occasion d'aller chercher des mémoires encore plus anciennes à notre être essentiel, çàd avant l'arrivée terrestre (car, ne nous leurrons pas, tout n'a pas commencé avec la Terre !!)  par le vecteur des Chakras transpersonnels et la compréhension des Familles d'Ames.   Si votre objectif est d'aller à la cause des causes, çà tombe bien, le nôtre aussi !
Nous travaillons en Kinésio d'Evolution jusqu'à la 33ème dimension pour notre Univers, et puis aussi au-delà ..

*Une source majeure d’enseignement pour nous fut celui du collectif Soria, dont je vous recommande les ouvrages publiés aux éditions Ariane, et puis aussi ceux de Kryeon (canalisés par Lee Caroll) et Adama (série des « Télos ») aux mêmes éditions. Enfin, je recommande les écrits de Drunvalo Melchizédek (La Fleur de Vie 1 & 2) dont beaucoup de thèmes vont étoffer les concepts utilisés en KE.

                                      Avertissement :  cette technique n'est pas (et ne se veut pas) reconnue par la Fédération Fr. de Kinésiologie.
Elle est issue d'une unité de recherche en marge de la Kinésiologie 'officielle'.