Les Artéfacts de correction en K.E.

Non, c'est pas du chinois, juste un outil thérapeutique
que la Kinésiologie a la chance de pouvoir utiliser..
et que la Kinésio d'Evolution en particulier exploite généreusement !

                                                       En quoi cela consiste-t-il ?
A investiguer les causes possibles d'un problème, et pouvoir déterminer -avant même de passer à la   phase corrective !- le résultat que l'on obtiendra.

Je prends un exemple : je travaille sur une pathologie difficile dont les causes supposées sont multiples.  Il est bien sûr possible et souhaitable de laisser faire le test et d'aller sur LA voie d'accès indiquée par le corps.   S'il est vrai que je travaille avec un nombre assez conséquent de listes, je n'ai pas là, forcément, la réponse adéquate à ma question.   Et puis il peut être instructif d'explorer différentes pistes (psychologiques, biochimiques, structurelles, énergétiques, karmiques..) ou différentes voies thérapeutiques (homéo, oligo, chromo, litho, fleurs de Bach, acu..) face certains problèmes ou objectifs donnés.
Et puis surtout, à l'intérieur de mon processus correctif, je vais aussi utiliser ces artéfacts pour gagner du temps et préciser les causalités : je cite par exemple un symbole qui m'indique le résultat d'une investigation générationnelle ou d'une autre karmique (cf. les 2 crop-circles ci-dessus), le filtre qui m'indique l'état des lieux dans le cas où tous les Métaux lourds seraient corrigés, ou si un tel précis l'est etc.etc.
Et parce que j'ai établi en début de séance une liste de nombreux paramètres déséquilibrés par l'objectif du consultant, il m'est facile d'évaluer ainsi le degré d'amélioration auquel je peux m'attendre à la suite de telle ou telle correction.

Ces artéfacts peuvent être des filtres homéopathiques d'organes, vitamines, oligo-éléments, neuro-transmetteurs, vaccins, gluten, pollens, candidas.. ; des crops-circles ; des pierres précieuses, des pressions localisées de points-tests sur le corps ; des élixirs de chakras ; des symboles géométriques… et bien d'autres.

                                      Avertissement :  cette technique n'est pas (et ne se veut pas) reconnue par la Fédération Fr. de Kinésiologie.
Elle est issue d'une unité de recherche en marge de la Kinésiologie 'officielle'.