Quelques exemples de consultations en K-E

Exemple 1 :

Geneviève consulte pr un problème d'insomnie.
Les tests m'indiquent que G n'est plus dans son ADN vibratoire mais dans celui de son frère.  Et que celui-ci fait emprise sur sa Mélatonine (neurotransmetteur régulateur de l'horloge biologique, souvent impliqué dans les pbs de sommeil) dont le taux est effectivement très bas.  Un Métal lourd est en excès, le Platine, m'orientant sur une perte d'intégrité féminine vécue dans l'enfance.  L'évaluation simple du pourcentage dans lequel G est libre de bien dormir est de 23, et il remonte à 95 avec du Platinium en dilution 15CH (laquelle va freiner sa concentration) ou avec le P/Ω n°10 (qui confirme le même thème).  
Dans un 1er temps, c'est un vécu antérieur que je dois contacter, où le frère en question était un beau-frère. Celui-ci a abusé de G, dans un inceste fécondant se soldant par un avortement très mal vécu.   L'on déprogramme les aspects invalidants de ce vécu, et puis détruisons l'empreinte du fœtus, encore présente dans ses ovaires.
Vérification des niveaux de Mélatonine : G est capable de la produire à présent, et aucun enzyme ne la détruit. Mais ce neuromédiateur est 'recapturé' par le neurone émetteur, ce qui m'indique qu'un déclencheur du vécu antérieur est à prendre à compte.        Une récession d'âge ramène alors G sur une mémoire cellulaire pour sa 5ème année. Son "Fœtus intérieur" (instance de l'inconscient liée à la dimension du corps) exprime la peur de dormir, suite à des harcèlements sexuels du frère.  Une forte culpabilité habite G, en rapport à la sexualité, et en rapport aux hommes.  G m'explique comment elle est depuis toujours en grande méfiance des hommes, et elle comprend aussi son évitement à la féminité et séduction, son aspect 'garçon manqué' aussi.
L'on doit défuser ce vécu au plan émotionnel, mais aussi physique et mental, ceci par la désactivation de micro-organismes véhiculant cette charge négative dans les cerveaux limbiques, reptiliens et corticaux.   L'on m'indique que le grand manque de confiance en elle de G originait de ce relationnel au frère, de sa propre culpabilité apparemment.
Retour au 'Temps Présent'.   Les tests sont optimisants !
Geneviève m'informera de 2 mauvaises nuits, avant l'embellie spectaculaire sur son insomnie (que j'interpréte comme le temps qu'il a fallu à sa Mélatonine pour se synchroniser avec les rythmes biologiques de G).

 

Exemple 2 :

Brigitte me présente ce qu'elle croit être un problème de "Jumeau perdu".
Mais le test m'amenera plutôt sur la présence d'une Ame qui serait antérieure au sujet, lequel n'aurait intégré ce corps qu'en 3ème année (lire "Transfert d'Ame) !
Un peu rude à entendre n'est-ce pas ?   Et pourtant Brigitte me confirmera que son caractère avait beaucoup changé à cet âge, aux dires de sa mère, et puis une occultation pour elle de tout souvenir de prime enfance.   
J'objectiverai bientôt que Brigitte n'est pas aux commandes de son corps, qu'elle ne fonctionne pas sur son Etincelle de Vie (EV), gros problèmes de latéralité, dystonie musculaire, système immunitaire faible, beaucoup d'auto-sabotage (comme pour une gémellité) avec blocages tant au plan affectif que professionnel, et puis une pénurie d'énergie-lumière au niveau du Soi.
Le transfert a été consentant, les 2 êtres se connaissent dèjà !    Je fais court en expliquant que l'Ame 1ère réincarne une sœur de la mère de Brigitte, dcd à 3 ans, et puis que Brigitte réincarne elle-même le frère de sa mère, tué lors d'un accident de voiture à 34 ans (alors qu'il doublait en triple file dans une montée), il était un pianiste de talent, et puis homosexuel.    
Cette intention suicidaire semble avoir provoqué la fragmentation de son EV, et puis l'obligation à s'incarner au-travers d'un corps dèjà nanti de son EV.  L'Ame 1ère était consentante car voulant fuir certaines responsabilités.    La leçon pour notre consultante est une sorte d'obligation karmique à confronter le corps féminin qu'elle avait rejeté dans sa vie antérieure d'homosexualité, alors que ses mémoires d'homme ne sont pas complètement "remises à zéro" comme dans le cas d'une vraie réincarnation.
Au niveau des corrections, la recodification de l'Atome-germe de sa vie antérieure,  l'auto-pardon, la réintégration de son EV par Akhénaton, et puis son rebranchement et réinitialisation par rapport aux Cellules Primordiales biologiques.  Et pour l'Ame 1ère, l'on visera à sa libération et remontée vers sa source avec son EV, après relativisation de sa peur d'être jugée pour sa déresponsabilisation, avec l'accompagnement de Mickael.

.

Exemple 3 :

Après 30 séances de cours collectif sans amélioration notable, Elodie vient me consulter pr résoudre sa phobie de l'eau.
Le test m'indique rapidement qu'un besoin de tout contrôler est causal de son problème. Elle acquiesse en soulignant qu'elle est bourrée de peurs concomitantes à celle de perdre le contrôle (ce sont là les peurs de l'égo).
Et l'on peut effectivement penser que l'eau est un élément sur lequel on n'a guère de prise, il s'échappe de la main qui voudrait l'enserrer.. 
Un filtre d'identité placé sur le front souligne le fait que la peur de l'eau tout comme la peur de ne pouvoir contrôler n'appartiennent pas à Elodie, mais à une femme dans l'entourage de sa mère.  L'on identifie cette femme, Lucienne, qui est décédée depuis quelque temps déjà, une femme de caractère avec un mental fort.  Son âme n'a jamais pu, ou plutôt voulu monter, et elle squatte aujourd'hui ma consultante.
Ainsi, Elodie n'est pas dans son identité (son bras teste faible par exemple si elle dit "je suis Elodie" et fort quand elle prononce "Je suis Lucienne"), mais identifiée à 65% à Lucienne.   Et il faut savoir que la présence d'une entité greffe automatiquement à la victime la personnalité et les problématiques qui sont les siennes !
Le test m'invite à prendre quelques infos sur cette femme, cette entité.  Elle a les moyens de "monter" mais a refusé, une peur de quitter notre plan dimensionnel.
Une liste de Mémoires familiales m'amène sur une situation où notre Lucienne a été victime d'une agression et s'est révélée en résistance-impuissance face à son agresseur. Et ce trauma est la source d'un très fort …besoin de contrôler aujourd'hui.  Et la mort constitue pour Lucienne un vaste champ d'interrogations qui demande incontestablement une bonne dose de .. lâcher-prise !
Encore un petit éclairage : Lucienne a pu venir squatter Elodie parce que cette dernière était à cette époque très timide, et que son inconscient a accepté l'appui de cette femme qui lui partagerait peut-être sa force de caractère.
Nous avions à ce stade 2 options thérapeutiques :  soit nous colmations la faille qui avait laissé entrer Lucienne, en désactivant le micro-organisme qui fixait le besoin d'Elodie pour cette femme, et cette entité aurait été rejetée au-dehors..  soit nous "guérissions" l'entité de sa peur de ne pas pouvoir contrôler les aléas post-mortem afin qu'elle soit libre de "monter"
Elodie a fait son choix et j'ai pu procéder à la correction d'un "schéma d'accident" en gamma 2 contraction -une technique de Kinésiologie- sur Elodie elle-même, ceci pour défaire la charge émotionnelle du trauma de Lucienne, et oui !  
Et cela a très bien fonctionné, la peur de lucienne s'est envolée, comme l'Ame de Lucienne quelques minutes plus tard !
J'ai adjoint à cette séance un petit protocole d'EFT à pratiquer avant sa prochaine séance aquatique (en insistant sur les points du Rein ici affecté), mais Elodie me dira plus tard que celui-ci ne lui avait pas été nécessaire, qu'elle s'était sentie la force naturelle de se lancer dans les flots !
 


Exemple 4 :

Voici Amélie qui se sent paumée, sans identité, trop influencée par les autres et vite agressée par différents pertubateurs tels les ondes de son portable ou ordi, le bruit ; elle est ce qu'on appelle une "éponge" émotionnelle.  Son mal-être se double d'une ostéoporose évolutive.
J'hésite à présenter certains de mes outils d'analyse tant ils paraissent complexes au non initié, mais le but de cette page étant juste de vous donner une idée de mon travail, voici :
Divers indices (métabolisation des acides aminés, production des neuro-transmetteurs très faible) m'indiquent le pourquoi de son problème d'identité, c'est une perte de commande sur 10 codons.   Les codons sont les éléments constitutifs des gènes, et l'être humain devrait fonctionner sur un système de 20 minimum.  10 sont débranchés, inactivés, comme le sont aussi 5 Chakras dont les commandes sont les codons en question.  Les codons sont en parallèle avec les acides aminés qui codent l'identité.  L'on pourra ensuite corréler l'ostéoporose de L avec une faiblesse de la trame protéïque, et tout se fera clair !
Il existait chez Amélie (et chez beaucoup d'autres personnes) une fuite énergétique vers un jumeau (dit "perdu" in utero mais pourtant bien ancré chez elle), c'est là qu'étaient les codons manquants !
Il m'a fallu ensuite mettre à jour toute une histoire passée où L a inscrit en elle un rejet de son identité, en lien avec le jumeau précité.  Et l'on a pu entreprendre les corrections, avec les Guides de lumière essentiellement, et in fine libérer le jumeau.
3 séances auront été nécessaires pour comprendre et démonter le système causal. Amélie se dira ensuite centrée, bien elle-même, avec une grande énergie d'action et, cerise sur le gâteau, elle m'a annoncé que l'opération programmée pour souder le bas de sa colonne vertébrale avait été annulée, les radios n'indiquaient bizarrement plus la friabilité de la région osseuse, une erreur de lecture sans doute !!

 

Exemple 5 :

Je poursuis avec une interprétation assez technique mais bien représentatrice d’un modèle thérapeutique plus avancé de la KE.

Serge présente de gros problèmes de mémoire et de concentration, il se pense atteint d’Alzeihmer comme son père.   
Le tableau des Fréquences pathologiques nous informe qu’il est « Fréquence-6 » de Bernard son frère, avec la présence de sa mère Huguette que nous classons en « Fondateur 7 ». 
Le test nous amène bientôt sur une vie antérieure où ces 2 frères se sont retrouvés dans une trame karmique spécifique où Serge en fœtus s’est senti responsable de la mort de sa mère (Bernard à l’époque) en couches, et la mère Huguette quelque peu responsable de cette affaire-là.
Nous analysons alors une série de cristallisations de ce vécu : anti-Fluide de Bernard dans la BHE de serge qui provoque une montée d’Aluminium au cerveau + Nœud vibratoire ayant enregistré le vécu dans l’Hippocampe (organe habituellement affecté dans l’Alzheimer) + transfert de Sérotonine (neurotransmetteur toujours carencé dans l’Alzheimer) + Empreinte d’Huguette dans l’aire de Broca (affectant le langage et l’expression).   
Troublant non ?  (surtout quand on a la compréhension des interactions karmiques que je ne peux qu’évoquer ici).
Il ne restera plus qu’à défaire les cristallisations mémorielles citées (avec l’aide spirituelle de certains guides), et la magie s’opéra sur les facultés cognitives de Serge, avec résultats probants dès la séance suivante.

Il n’y a pas toujours de signification psycho-symbolique à dégager ; la connaissance de certains codes fréquentiels imbriqués dans des lois précises d’action-réaction karmique peut suffire, souvent.

 

.

                                      Avertissement :  cette technique n'est pas (et ne se veut pas) reconnue par la Fédération Fr. de Kinésiologie.
Elle est issue d'une unité de recherche en marge de la Kinésiologie 'officielle'.