Equilibrer les Minéraux et Vitamines en déficit ou excès

zen.jpgAvez-vous lu ma page sur les Métaux Lourds ?  Si oui, vous savez qu'on ne retient pas tel métal toxique par hasard, que le Mercure ou l'Aluminium répondent à certains critères pour venir intoxiquer un organisme sur un long terme.

De la même manière, je me suis aperçu que le cycle des Minéraux, des Vitamines et des Acides aminés obéissait à des lois précises.

En Kinésio d'Evolution, l'on va d'abord investiguer (= tester) comment :
1. Vous métabolisez tel minéral   
2. Comment vous l'utilisez (= le fixez)   
3. S'il y a une fuite énergétique   
4. S'il est transmuté en un métal lourd.
Il nous faudra également vérifier si le Code élémental du minéral est actif ou bien absent (pour des raisons karmiques)

Parfois, le MINERAL est tout simplement rejeté au regard de sa symbolique (inconsciente en général) :
Je prends un exemple avec le Fer : il symbolise notamment la force, et au négatif l'agressivité ou la violence (il est en correspondance avec la planète Mars à qui l'on prête volontiers ces attributs guerriers, et puis la qualité de ce carburant-là n'a pas échappé aux créateurs du populaire 'Popeye' !).  En Kinésio d'Evolution, j'avais récemment une cliente qui avait été violée étant enfant par le copain de son frère aîné. Et je m'apercevais que son Enfant Intérieur avait rejeté à cette époque son code Fer. Ses dernières analyses avaient en effet correllé une anémie ferriprive. Et c'est donc au-travers de son Enfant Intérieur que cette personne manifestait une faiblesse, une insécurité qui la mettait mal à l'aise par exemple devant toute autorité masculine.
L'on peut souvent observer avec la carence en Fer un comportement pacifique à l'extrême, ou la peur d'exprimer son autorité ou sa colère.

Quelques exemples simples encore :
Avec le Sélénium, c'est la pulsion de vie qui a été rejetée, mais aussi l'ouverture aux autres.
Un Chrome non assimilé, c'est ne pas vouloir que cet oligo-élément fasse baisser votre glycémie, la douceur sucrée dont vous voulez encore vous nourrir (il suffit de tester chez qui le code-Chrome a été transféré et vous saurez à qui vous voulez encore être relié), avec une addiction au sucré très probable..

Le MINERAL en excès signifie que vous gardez cette énergie-là en vous, comme si vous en aviez besoin, ou comme si vous n'aviez pas le droit de l'éliminer.

Je pense à un consultant en excès de Phosphore (en pessimisme notoire) qui se devait de faire sienne la croyance de sa mère "Il faut souffrir pour être heureux".
L'on a désactivé le mécanisme karmique qui le plaçait en identification et assujétissement à sa mère (et puis reprogrammé le code génétique car la croyance avait été transférée via le placenta in-utéro).
Et si vous avez le Calcium en excès, inversement à tout à l'heure, vous devrez ici investiguer pourquoi vous avez voulu grandir plus vite, à tel âge (peut-être pour vite gagner votre autonomie en rapport à la famille qui vous écrasait ?).  Le Calcium est par ailleurs relié à l'Onde de Vie de la Terre et un excellent baromètre du stress.
Retenir le Brome a pu aussi vous intéresser si vous avez souhaité -toujours inconsciemment bien sûr- réfréner vos ardeurs sexuelles, pour une raison ou pour une autre..

Nous pouvons également travailler sur les Minéraux avec une autre grille d'interprétation, liée à la structure profonde de chaque être.  Je vous réfère à cette page pour les premières informations..   Ainsi chaque Minéral correspond à une structure qui caractérise l'essence-même d'un être !
Un exemple avec le Zinc, lié à Chiron, 7 en Ennéagramme (l'Epicurien), un être particulèrement axé sur les plaisirs, la bonne chair comme la bonne table, volontiers narcissique.. Si vous en manquez, je vous conseille de réfléchir à ces questions : vous autorisez-vous le plaisir dans votre vie ? Vous aimez-vous ? Ne véhiculez-vous pas une culpabilité, sourde ou prégnante ?  
Et la solution sera alors de décoder les interactions que vous avez -ou avez eues- avec un Chironien, ou bien l'activation de cette thématique de plaisir et de culpabilité (incestes et adultères par exemple, qui somatisent volontiers l'axe hypophysaire).

Au-delà de ces pistes théoriques, c'est un travail de recherches et de validation constante par le test kinésiologique qui m'a permis d'établir une liste précise des attributs psychologiques et spirituels de 30 Minéraux.
Voici juste quelques mots-clés (dans leur versus négatif) des principaux :

On peut corroborer le Zinc avec la culpabilité et les complexes, le Calcium avec le stress, le Magnésium avec l'anxiété, le Fer avec la peur, le Lithium avec l'évitement du conflit, le Cobalt avec l'inquiétude, et puis le Potassium avec la défensive, ou le Silicium avec l'angoisse.. 

Quelques clés pour terminer (extraites du séminaire 3) : la dépendance alimentaire (boulimie) est liée à une carence en Argent, la dépendance au sucré réfère au Chrome, l'addiction à l'alcool dépend du Zinc, et puis celle du tabac marche avec le Sélénium.


Le dossier des VITAMINES à présent, fait souvent référence à quelque chose que l'on a fait et que l'on regrette, si déficit, ou bien d'une rancœur, d'un non-pardon à quelqu'un à qui on en veut, si excès (l'on sera alors en emprise sur le code vitaminique de cet autre).

A titre d'exemple, je vous indique la correspondance que j'ai établie entre la Vitamine B9 et Ida (polarité masculine de notre énergie sexuelle), la B6 et Pingala (nadi masculin, les pbs d'impuissance par exemple) et la B12 en affinité avec la Sushumna (polarité neutre, ou en relation avec le couple, et du coup, manifeste souvent le niveau de libido).  J'ai découvert ces liens de manière toute empirique, et çà fonctionne très bien, avec des applications très utiles !

La vitamine E est également très intéressante, recouvrant elle le domaine de la fertilité (une de ses propriétés avérée).  J'ai pu relayer avantageusement le recours à des FIV bien vaines en relançant la métabolisatiopn de cette vitamine.  Et puis elle influe sur la confiance en soi et le droit au bonheur !

La thérapeutique d'une vitamine déficitaire -en K.E- fait intervenir les entités-postes des plans de conscience impliqués (toujours au niveau de l'identité essentielle) car ce sont elles qui l'inactivent. Une intention vraie d'auto-pardon sera également requise !
Mais la KE a aussi les moyens d'agir dans l'instant sur notre biochimie via une cartographie précise des points-réflexes des Vitamines et des Neurotransmetteurs.  Ceci est étudié dans la formation, en Module 2.

Note :  L'on peut aussi avoir affaire à un déséquilibre métabolique plus global, où l'assimilation des minéraux comme des vitamines ne dépasse pas 30% par exemple.  Ce déséquilibre-là est dû à un problème d'intégration des énergies du Ciel (vitamines) ou de la Terre (minéraux), corrélés aux 4 Eléments.  La thérapeutique devient ici plus spirituelle, voire karmique, mais tout à fait réalisable (cf le § sur le Karma)..


Enfin les ACIDES AMINES, précurseurs des fameux neuro-transmetteurs tels la Dopamine ou la Sérotonine.

.La Dopamine, principe yang, s'avère très intéressante à étudier avec les 3 Corps de Désir :  Physique pour les questions d'ego, l'attachement aux biens matériels (financiers, alimentaires, sexuels) relié au FI,  Affectif dans la possessivité affective (jalousie, besoin excessif d'être aimé..) relié à l'EI  et puis Mental avec le besoin d'accumuler des connaissances, ou celui d'avoir raison, relié à la Personnalité.  Les addictions comme les interdits au plaisir auront ici un corollaire biochimique précieux.
.La Sérotonine est de nature Yin, liée à la mère, et pour cela, ses niveaux peuvent renseigner de votre sérénité, confiance à l'intérieur de votre territoire..

Voyons une application-exemple du lien entre ces neuro-médiateurs et les champs de conscience : la Schizophrénie
L'hypothèse de nos chercheurs est aujourd'hui qu'elle serait la conséquence d'un dérèglement des quantités de dopamine dans le système nerveux. Plus précisément un excès de dopamine au niveau de la voie mésolimbique, et un déficit de dopamine au niveau de la voie mésocorticale. D'où la difficulté de traiter chimiquement la schizophrénie : il faudrait diminuer l'activité dopaminergique dans une voie et l'augmenter dans l'autre.
L'interprétation de la Kinésiologie d'Evolution pourrait être celle-ci :  le schizophrène est en effet dans une problématique d'attachement, un besoin de contrôler son environnement au niveau du champ de conscience de sa Personnalité (reliée au cortex), et vit par contre une coupure, un retrait au niveau de l'affect, en d'autres termes du champ de conscience de son Enfant Intérieur EI (cerveau limbique).
Et c'est bien sûr par l' angle psychologique qu'une voie d'accès pourrait alors se dessiner.. ou bien karmique, à nouveau, tant il est vrai que les racines de nos problèmes se déterrent bien souvent à ce niveau-là !


Voici, comment tout -jusqu'à la biochimie humaine- a un sens, une raison d'être.
Et ce que nous avons créé, nous pouvons le défaire**. 
L'étape préliminaire est juste de savoir que nous l'avons créé, par le passé, dans telle circonstance dont le motif est aujourd'hui obsolète, et de prendre la responsabilité de notre guérison.


* En Kinésiologie d'Evolution, nous nous servons de divers filtres homéopathiques pour évaluer une carence ou un déficit biochimique. Une planche des 'Points de Riddler' (famillière aux kinésiologues) peut également être utilisée. Enfin, la réalisation d'un Minéralogramme est le must, pour ce qui concerne les Oligo-éléments et les Métaux lourds.

** La compréhension psychosomatique n'explique pas forcément 100% de ces déséquilibres biochimiques, mais on va dire une grande partie !  La consommation alimentaire est bien sûr à prendre en compte, au même titre que certains facteurs d'inactivation (âge, vaccins, métaux lourds, environnement..).

.

 

 

                                      Avertissement :  cette technique n'est pas (et ne se veut pas) reconnue par la Fédération Fr. de Kinésiologie.
Elle est issue d'une unité de recherche en marge de la Kinésiologie 'officielle'.